Administration

Quel est le salaire d’une infirmière en Suisse ?

Par Market Nouveau Monde , on septembre 2, 2021 - 4 minutes de lecture
salaire infirmière en suisse

Nous remarquerons ces derniers temps, que pas mal d’infirmières françaises choisissent de travailler en Suisse. Mais personne ne comprend réellement, les motivations de ce choix ! Est-ce un meilleur salaire ? Des meilleures conditions de vie ? Ou tout simplement pour changer de cap ? Dans ce présent article, nous mettrons l’accent sur les salaires des infirmières en suisse, pour essayer de cerner, ce qui pousse réellement ces professionnelles de la santé, à choisir la Suisse.

Les salaires des infirmières en Suisse

Il est important de souligner que le travail d’infirmier est parmi l’un des plus avantageux en Suisse. En effet, avec un salaire net mensuel qui va de 3 000 à 3 400 euros, les infirmières sont assez satisfaites. Cela est tout à fait logique, puisque si on venant à comparer avec le salaire français qui est de 1 500 euro par mois, on constatera vite qu’en Suisse, c’est carrément le double du salaire qui est proposé.

https://www.youtube.com/watch?v=IMmvIgvT8-0

Nous tenons à souligner, que les salaires précités sont pour les débutants, ce qui veut dire que ce sont les personnes en début de carrière qui perçoivent ces chiffres. Il est bon de savoir aussi que les heures de travail exigées pour chaque infirmière sont de 42 heures par semaine.

Le salaire d’une infirmière libérale en Suisse

Certaines infirmières ont, quant à elles, choisi de travailler à leurs propres comptes en Suisse, vu les différents avantages que ce pays leur offre, dont le salaire, qui est en moyenne de 6 500 francs suisse par mois. Ce salaire représente environ 6 000 euros. Mais il faut savoir que pour exercer autant qu’une infirmière libérale en Suisse, il y a certaines exigences qui sont :

  • avoir une expérience avérée dans une organisation de santé de plus de 2 ans ;
  • être titulaire d’un diplôme reconnu en suisse ;
  • vous renseigner auprès des organismes spécialisés ;
  • faire une demande d’une autorisation auprès de la direction de la santé de la région.

Même si on ne demande pas la mer à boire pour permettre à une infirmière française, d’exercer sa fonction libérale en suisse, il y a tout de même des formalités obligatoires, que ces dernières doivent impérativement remplir. C’est pourquoi, il est important de se déplacer sur place, afin de bien se renseigner ou de bien étudier toutes conditions pour obtenir son permis de travail Suisse. Il faut savoir que les infirmières libérales, ne sont pas du tout nombreuses en suisse, à cause de leur système de santé, qui a donné le monopole à ce que l’on appelle « les organisations cantonales », qui se chargent de gérer tous les soins à domicile.

Ce qui caractérise le métier d’infirmier en Suisse

Les hôpitaux en Suisse se composent d’équipes, à la venue de chaque patient, une équipe s’en occupe et cette dernière est composée de plusieurs professionnels dans le domaine, à savoir ; un médecin assistant, un aide-soignant, un assistant en soins, ainsi qu’un infirmier ayant de l’expérience, qui aura quand même un grand rôle.

Pour permettre à chaque infirmier d’exercer au mieux son travail, celui-ci est tenu de s’occuper de 3 à 6 personnes par jour, ce qui les laisse souffler et effectuer un travail de qualité. Sachant que pour les mêmes horaires en France un infirmier s’occupe de plus de 12 personnes par jour.

En Suisse, tout le monde est tenu de respecter les heures de travail, mais aussi les heures de sorties et de pauses, ainsi aucun débordement n’est toléré en dehors des heures de travail.

Les assistants en soin qui prêtent main forte aux infirmiers exerçant en suisse, n’existent pas en France, c’est pourquoi cela reste un grand avantage pour ces personnes exerçant là.

Sachant qu’il existe environ 59 833 infirmières qui exercent en Suisse, il faut savoir que la plupart de ces dernières viennent d’ailleurs : France, Belgique, Québec, Espagne…, et cela revient principalement aux différentes conditions de vie, dont elles bénéficient. Les dernières statistiques rapportent que les infirmières qui exercent en Suisse viennent de :

  • Suisse à 28.5 % ;
  • France à 60.3 % ;
  • d’autres pays à 10.2 %.

De là, on peut donc constater que la majorité des infirmières en Suisse, sont en majorité françaises.

Enfin, grâce à cet article, vous avez maintenant une idée générale des conditions de l’exercice du métier d’infirmier en suisse, et des différents salaires. De là, on peut donc mieux comprendre la décision de certaines infirmières française, de travailler en Suisse.

Market Nouveau Monde

Notre mission éditoriale est de vous transmettre un maximum d'informations d'actualité sur les sujets qui passionnent les français. Nos équipes rédacteurs parcourent le web à propos des sujets tendances sur le commerce équitable, les nouveaux modes de consommation, la famille... Suivez-nous sur les réseaux sociaux