News

Peste Noire : Des Scientifiques révèlent enfin son origine et c’est hallucinant !

Par Nicolas B , le juin 17, 2022 , mis à jour le juin 17, 2022 — buzz, Comment la peste noire est arrivée en France ?, Comment s'est propagée la peste noire ?, news, pandémie, peste noire, santé, science - 4 minutes de lecture
Des Scientifiques révèlent enfin son origine et c'est hallucinant !

Plus de 600 ans après que la peste noire a tué des dizaines de millions de personnes en Europe, en Asie et en Afrique, une équipe de chercheurs pense avoir découvert les origines de la maladie. Ce que vous allez apprendre est vraiment surprenant !

La Peste Noire : Un lieu de départ jusqu’à présent indéterminé…

Nous venons de vivre en France et dans le monde entier une véritable crise sanitaire et nous avons pu en mesurer la gravité et ses conséquences. Mais relativisons, nous disposons de systèmes hospitaliers modernes, de médecins à la pointe, de centre de recherche, etc. Mais c’était loin d’être le cas il y a quasiment 700 ans !

Peste : La grande épidémie | Archive INA Source Youtube

Cette catastrophe sanitaire du milieu du XIVe siècle est l’un des épisodes de maladie les plus importants de l’histoire de l’humanité.

Mais malgré des années de recherche, les scientifiques n’avaient pas pu déterminer d’où la peste bubonique avait commencé.

Une analyse suggère maintenant qu’elle se trouvait au Kirghizstan, en Asie centrale, dans les années 1330.

Des dents de squelettes livrent leurs secrets…

L’équipe de recherche de l’Université de Stirling en Écosse, de l’Institut Max Planck et de l’Université de Tübingen en Allemagne a analysé des échantillons d’ADN ancien provenant des dents de squelettes dans des cimetières près du lac Issyk Kul au Kirghizstan.

Ils ont choisi cette zone après avoir remarqué une augmentation significative des sépultures à cet endroit en 1338 et 1339.

Le Dr Maria Spyrou, chercheuse à l’université de Tübingen, explique que l’équipe a séquencé l’ADN de sept squelettes.

Ils ont analysé les dents car, dit-elle, elles contiennent de nombreux vaisseaux sanguins et offrent aux chercheurs “de grandes chances de détecter les agents pathogènes transmis par le sang qui ont pu causer la mort des individus”.

L’équipe de recherche a pu trouver la bactérie de la peste Yersinia pestis dans trois d’entre eux.

“Notre étude met fin à l’une des questions les plus importantes et les plus fascinantes de l’histoire et détermine quand et où le tueur d’êtres humains le plus notoire et le plus infâme a commencé”, a déclaré le Dr Philip Slavin, historien à l’université de Stirling, à propos de cette découverte.

A LIRE AUSSI  Pieds froids, mains glacées : faut-il s’en inquiéter ?

Cette recherche présente certaines limites, notamment la petite taille de l’échantillon.

Le Dr Michael Knapp, de l’Université d’Otago en Nouvelle-Zélande, qui n’a pas participé à ces travaux, les a qualifiés de “vraiment précieux”, mais a déclaré : “Des données provenant de beaucoup plus de personnes, de périodes et de régions… aideraient vraiment à clarifier ce que les données présentées ici signifient vraiment.

L’article des chercheurs, intitulé “The source of the Black Death in 14th century central Eurasia“, a été publié dans la revue Nature.

Qu’est-ce que la peste noire exactement aussi appelée bubonique ?

La peste est une maladie infectieuse potentiellement mortelle causée par une bactérie appelée Yersinia pestis qui vit dans certains animaux, principalement les rongeurs, et leurs puces.

La peste bubonique est la forme la plus courante de la maladie que les gens peuvent contracter.

Son nom vient des symptômes qu’elle provoque : des ganglions lymphatiques douloureux et enflés ou “bubons” dans l’aine ou l’aisselle.

Entre 2010 et 2015, 3 248 cas ont été signalés dans le monde, dont 584 décès.

Historiquement, elle a également été appelée la peste noire, en référence à la gangrène noire et à la mort de certaines parties du corps, comme les doigts et les orteils, qui peuvent survenir avec la maladie.

Au delà d’une réponse à une interrogation scientifique, ces informations apportent un point supplémentaire. Quand on se replonge dans l’histoire comme cela, cela permet aussi de vraiment relativiser par rapport à ce que l’on a vécu (et continue à vivre) ces derniers mois …

Passionné de nouvelles technologies et ayant un cursus éducatif dans les grandes écoles du web, c’est tout naturellement que je me suis orienté sur la rédaction web.

Notre mission éditoriale est de vous transmettre un maximum d’informations et d’actualités sur les sujets qui passionnent les français.

Nos équipes rédacteurs parcourent le web à propos des sujets tendances sur le commerce équitable, les nouveaux modes de consommation, la famille…

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.