Immobilier

Comment calculer la rentabilité d’un investissement immobilier : on vous dit tout !

Par Market Nouveau Monde , le janvier 31, 2021 , mis à jour le avril 27, 2021 - 6 minutes de lecture

Pour investir son argent et constituer un patrimoine, quoi de mieux que l’immobilier ? L’investissement immobilier est très fréquent et rentable. Avant d’investir, il faut évaluer la rentabilité.

Qu’est-ce qu’un investissement immobilier ?

Un investissement immobilier concerne tout type de bien. Il consiste à acheter un bien pour en tirer bénéfice.

La plupart des investissements immobiliers pour les logements se résument à l’investissement locatif. Il s’agit d’acheter un logement, généralement une résidence secondaire, dans le but de la louer. Dans ce cas, l’achat du logement peut se faire par crédit, et des aides financières sont possibles grâce aux dispositifs fixés par le pays. Pour bénéficier d’aides, il est important de se renseigner sur les lois, en particulier la loi Pinel.

L’investissement immobilier locatif représente un revenu pour l’investisseur. Il ne devient rentable que sur le long terme, à partir d’au moins 6 ans de location.

Deux types de locations de logement sont possibles :

  • La location nue : le logement est loué sans être meublé. Le bail de location dure 3 ans ;
  • la location meublée : le logement est loué avec ses meubles. Le bail de location dure une année.

La détermination de la rentabilité d’un investissement

La rentabilité d’un investissement est l’élément déclencheur de la démarche. Tout le monde investit dans le but de rentabiliser son argent. Pour ce fait, la rentabilité doit être bien étudiée avant de se lancer dans l’immobilier.

La formule de calcul du rendement

Un bon investissement peut atteindre 7% de rentabilité. L’évaluation de la rentabilité consiste à déterminer le taux de rendement annuel du bien. C’est un pourcentage qui exprime la perte ou bien le profit sur une durée déterminée par rapport au coût initial de l’investissement. Il permet ainsi d’étudier l’investissement sur le long terme pour savoir s’il en vaut la peine ou pas. Le rendement correspond à la rentabilité nette, elle est plus précise et plus réaliste par rapport à la rentabilité brute.

La formule de calcul du rendement (R) est la suivante : “R = (la valeur finale du bien – la valeur initiale)/ la valeur initiale) x 100″

La valeur finale du bien est déterminée grâce aux loyers annuels. Quant à la valeur initiale, elle correspond au prix du bien. Il faut inclure dans le prix, les frais de travaux, les charges et tout ce qui suit, pour le calcul de la rentabilité nette :

  • Les frais de financement ;
  • les taxes foncières ;
  • les vacances locatives ;
  • les charges ;
  • les assurances ;
  • les frais de gestion et d’entretien du bien.

Le calcul doit se faire pour une durée de 5 années. Il faut que le prix du logement soit atteint sur cette période pour récupérer l’argent dépensé. Le gain des années suivantes constitue le patrimoine de l’investisseur . C’est uniquement à ces conditions, que l’investissement est qualifié de rentable. Dans le cas contraire, si le prix du logement n’est pas atteint au fil des années, même après 6 ans, ce n’est plus un gain mais une perte. Il faut dans ce cas étudier son investissement de nouveau, et adopter une nouvelle démarche.

Réussir son investissement immobilier

La réussite de son investissement s’exprime selon la rentabilité. Pour réussir, il faut que l’investissement soit rentable. Pour ce fait, une étude minutieuse doit être faite en tenant compte de plusieurs détails, les plus importants sont :

La localisation du logement

Le point déterminant pour l’investissement immobilier est l’emplacement géographique du bien. Il faut privilégier les régions où la demande locative est importante par rapport aux offres.

Si vous souhaitez souscrire au dispositif Pinel, le logement doit se situer dans une zone concernée par la loi.

Le choix du logement

Le logement dans lequel vous devez investir doit être adéquat avec votre budget. De plus, il doit être en bon état pour éviter les travaux de rénovation.

Lors du choix du logement, il faut sélectionner le profil de locataire que vous ciblez : famille, couple, célibataire etc. Pour qu’il y soit adapté.

La sélection des locataires

Avant de se lancer, il faut sélectionner les locataires qui peuvent s’intéresser à votre bien en fonction de la nature de ce dernier. Prenez en compte les ressources des locataires qui correspondent à votre bien.

Est-ce rentable de rembourser votre prêt immobilier plus tôt ?

Pour les millions de français qui rêvent aujourd’hui de pouvoir investir dans l’immobilier pour gagner leur vie, la rentabilité est forcément à prendre en compte ! Et pour cela, si cela vous concerne, vous devez étudier toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Si vous avez récemment reçu une somme d’argent très importante après un héritage, ou par exemple après une grosse somme d’argent qu’on aurait pu vous prêter, une question très sérieuse va se poser à vous. En effet, vous pourriez vous demander si cela est bénéfique de rembourser votre prêt immobilier par anticipation.

Si la question peut prêter à sourire au départ, elle est en réalité très sérieuse, et vous auriez même tort de la prendre à la légère. Comme vous pourrez le voir sur la page remboursement anticipé pret immobilier de ce site, il n’est pas toujours intéressant de rembourser son prêt immobilier par anticipation. En revanche, dans certains cas, cela peut vous faire économiser une somme assez importante, et celle-ci n’est pas négligeable. Pour être sûr de ne pas vous tromper, suivez les conseils qui suivent !

A partir de quelle somme rembourser votre prêt immobilier par anticipation ?

Même si vous avez pu toucher une très grosse somme d’argent, il n’est pas forcément intéressant pour vous de rembourser de manière anticipée votre prêt immobilier. Pour savoir si cela est intéressant, vous devez définir le montant minimum à rembourser pour que cela soit assez rentable pour vous. Bien que nous vous recommandons de faire appel à un professionnel qui saura parfaitement prendre en main la situation, voici les différents facteurs que vous devrez analyser :

  • le calcul du montant des frais de remboursement anticipé : si certains propriétaires négocient ce coût, il se peut que votre banque vous demande 3% du capital restant ou 6 mois d’intérêts du montant que vous remboursez
  • le calcul des gains : que cela concerne l’assurance ou les intérêts, vous devriez intégrer toutes les sommes gagnées dans le cadre de ce remboursement anticipé, en pensant aux moindres petits détails

En fonction des différents résultats obtenus, vous pourrez enfin réfléchir sérieusement à utiliser une somme d’argent pour rembourser un prêt immobilier de façon anticipée. Dans le cas où vous n’êtes pas sûr de vos calculs, n’hésitez pas à contacter des professionnels dans le monde de l’immobilier : ces derniers pourraient vous permettre de faire de belles économies ou d’éviter des erreurs.

Market Nouveau Monde

Notre mission éditoriale est de vous transmettre un maximum d'informations d'actualité sur les sujets qui passionnent les français. Nos équipes rédacteurs parcourent le web à propos des sujets tendances sur le commerce équitable, les nouveaux modes de consommation, la famille... Suivez-nous sur les réseaux sociaux